Suscripción al Newsletter

suscribase a nuestra lista de correo para estar al tanto de nuestras novedades

Home | Activités

Activités

La passion pour la nature 

Un vaste réseau de sentiers balisés vous attend dans la Sierra de Guara et vous permet de profiter de la nature avec votre famille et vos amis.

 

 

Canyoning

Canyoning

Capitale européenne du canyoning
La Sierra de Guara vous offre la possibilité de réaliser les meilleures descentes de canyons et de ravins d’Europe. Grâce à sa grande concentration de canyons, cette région est idéale pour pratiquer ce sport pendant des semaines. Sport adapté aussi bien aux débutants (Barrasil, Cañón de la Peonera, Oscuros de Balces, Formiga, Basender, Cañón del río Vero, etc.) qu’aux experts qui s’aventurent à la découverte de la nature sauvage (Mascún Superior, Gorgas Negras, Barranco Fondo et Gorgonchón).

 

 

Escalade

Escalade

Escalade sportive et Via Ferrata
La Sierra de Guara se caractérise par de nombreuses formations rocheuses qui attirent les grimpeurs, qui peuvent pratiquer l’escalade dans deux écoles principales : Rodellar et Alquézar.
L’escalade sportive est une activité très répandue dans cette région. Il existe des voies pour tous les niveaux, aussi bien pour les débutants que pour les grimpeurs les plus célèbres du monde, attirés par des voies de niveau 9.
 

 

VTT

VTT

Parcourir la Sierra en vélo
Une autre activité qui peut être pratiquée dans la Sierra de Guara est le VTT : ballades en vélo tout terrain. Nous vous présentons ci-dessous certains chemins à l’intérieur du parc naturel que vous pouvez emprunter pour admirer la nature unique, les rivières, les villages, les ermitages, etc.

 

 

Le paradis des ornithologues.
La Sierra de Guara a été déclarée parc naturel en 1990. La superficie du parc est de 47 000 hectares et la zone périphérique de protection couvre 33 700 hectares.
La Sierra de Guara abrite plus de 160 espèces que l’on peut observer dans la région, dont : certains oiseaux de la famille des emberizidés (le bruant zizi, le bruant jaune), des fringillidés (le bouvreuil, le serin cini, le verdier d’Europe, la linotte mélodieuse, le pinson des arbres, le pinson royal), des laniidés (la pie-grièche écorcheur, la pie-grièche à tête rousse, la pie-grièche méridionale), des sittidés (la sittelle torchepot, le tichodrome échelette, le grimpereau des bois), des paridés (la mésange à longue queue, la mésange bleue, la mésange huppée, la mésange charbonnière), des muscicapidés (le gobemouche gris, le gobemouche noir), des sylviidés (la fauvette à tête noire, la fauvette orphée, la fauvette mélanocéphale, la fauvette grisette, la fauvette à lunettes, la fauvette passerinette, la fauvette pitchou), des acrocéphalus (les rousserolles), des phylloscopus (les pouillots), des méropidés (le guêpier d’Europe, le rollier d’Europe), des caprimulgidés (les engoulevents) et les apodidés (les martinets).
Les parois rocheuses escarpées de la région facilitent la formation de nids pour de nombreux oiseaux rupicoles tels que : l’aquila chrysaetos (l’aigle royal), le gyps fulvus (le vautour fauve), le gypaetus barbatus (le vautour barbu), le Neopfron percnopterus (le vautour percnoptère) et le Bubo bubo (le hibou grand-duc).


 

 

Art rupestre

Art rupestre

L’héritage de la préhistoire
Un héritage exceptionnel se cache au niveau de la source de la rivière Vero qui traverse la Sierra de Guara. Plus de soixante grottes décorées de peintures rupestres qui constituent d’authentiques musées où sont exposés les trois styles caractéristiques de l’art rupestre européen : l’art paléolithique, levantin et schématique. Parmi ces grottes se distingue la Cueva de la Fuente del Trucho, une caverne aragonaise unique ornée de peintures paléolithiques.
L’ensemble de ces grottes ont été inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1998, ce qui a encouragé la création postérieure du parc culturel de la rivière Vero.
Les grottes contiennent principalement des peintures pariétales et certaines gravures paléolithiques et schématiques.
Certaines constructions mégalithiques ont une fonction funéraire, tel que le dolmen de la « Losa Mora ».
Une région historiquement et culturellement riche, aux paysages époustouflants.


 

 

Espaces informatifs

Espaces informatifs

Panneaux explicatifs et espaces d’interprétation
Un ensemble de centres d’interprétation, une nouvelle forme de musée, a été construit dans le parc. Il s’agit d’espaces conçus pour que les visiteurs puissent comprendre le passé et le présent de la région ainsi que la transformation de ses habitants et de la nature. De la même façon, des panneaux informatifs, placés le long des sentiers, aux points de vue panoramiques et sur des lieux d’intérêt les accompagnent le long de leur parcours.


 
 

 

Vin du Somontano

Vin du Somontano

Caves et vins de caractère Créée en 1984, l’AOC Somontano est une appellation d’origine jeune et dynamique ; située au pied des Pyrénées de Huesca, cette région a en effet acquis une excellente réputation vinicole.
Depuis la création du vin de Somontano, de nouvelles marques et caves ont été créées, ce qui a renforcé la qualité de ce cru reconnu par les consommateurs et les guides vinicoles les plus prestigieux d’Espagne.


 

 

Gastronomia

Gastronomia

Saveurs traditionnelles et modernes
La gastronomie de la Sierra de Guara offre une vaste sélection de saveurs qui sont à la fois traditionnelles et novatrices. Il convient de mentionner son huile d’olive jaune-vert, fruitée et intense dont le goût peut être mis en valeur par un plat de fruits de mer, par exemple.

 

 

Art et culture

Art et culture

L’architecture populaire nous a légué des constructions singulières telles que des forges, des fontaines ou des moulins à huile situés à côté de monuments artistiques tels que l’ermitage de San Martin de la Val d’Onsera, le Château-Collégiale d’Alquézar (déclaré Conjunto Histórico Artístico en 1982) Barbastro et sa cathédrale ainsi que le sanctuaire de Torreciudad (centre important de pèlerinage).
À Bierge, l’église romane de San Fructuoso construite au 12e siècle contient des peintures murales religieuses datant du 13e siècle, époque de transition de l’art roman à l’art gothique. (Monument d’intérêt artistique ouvert au public.) A Nasarre, village inhabité, il est possible de contempler l’église de San Andrés, autre œuvre de l’art roman. Une culture importante populaire de fêtes et de traditions perdurent dans cette région et définit l’identité de ses habitants. On peut citer la Candelera, les pèlerinages, les fiestas mayores, les rites anciens tels que les feux de joie ou le « sanjuanarse » et d’anciennes traditions qui ont été reprises, telles que O’Mayo, la nuit des âmes, etc.